Shiraz Iran Inner Conscious Travel

Iran : Shiraz, à la rencontre des poètes

Shiraz, une ville d’Iran somptueuse par ses jardins parfumés de roses et abritant les mausolées des plus grands poètes Persans (dont Hâfez et Saadi).

Voici un extrait en vidéo d’un circuit en Iran organisé par Inner Conscious Travel :

Shiraz, Iran : Les visites incontournables

Nasir Ol Molk – Shiraz : l’une des plus belles mosquées d’Iran

La mosquée Nasir Ol Molk (surnommée aussi mosquée rose) de Shiraz est réputée pour ses vitraux colorés dont vous contemplerez les vitraux colorés traversés par les rayons du soleil qui retombent sur les tapis persans à la manière d’un kaléidoscope.

Vous ressentirez sérénité et calme grâce aux couleurs apaisantes et à l’architecture de cette mosquée dans les tons roses, ce qui lui vaut son nom. Sa cour intérieur possède un bassin, symbole de pureté et d’abondance.

C’est un lieu que nous aimons visiter avec Inner Conscious Travel particulièrement en dehors des saisons touristiques.

La mosquée Shah Cheragh : un bijou architectural en plein coeur de Shiraz

La mosquée et le mausolée de Shah Cheragh (Roi des Lumières, construit au milieu du XIVe siècle), c’est l’un des sites de pèlerinage les plus célèbres de la ville de Shiraz où repose l’un des frères de l’Imam Reza (descendant du Prophète et éminente figure religieuse dans l’Islam Chiite).

Le mausolée est aisément reconnaissable à sa magnifique coupole turquoise. La façade, son dôme et ses minarets élancés, illuminés à la nuit tombée, se détachent de l’obscurité et se reflètent dans le grand bassin d’eau de la cour intérieure.

A l’intérieur de la mosquée, les grandes salles sont couvertes de milliers d’éclats de miroir avec une coupole décorée de motifs en nid d’abeilles. A l’instar du reste du pays, les fidèles baisent la grille et jettent des billets de banque à l’intérieur pour les bonnes œuvres. Cela se fait après avoir fait un voeu, et lorsqu’il se réalise les croyants reviennent et donnent de l’argent en échange.

Pour nos voyageuses, c’est toujours un grand moment de rire en portant le chador.

Le jardin d’Eram (jardin du paradis) de Chiraz

Le jardin d’Eram (le plus visité de la ville), Eram signifiant paradis est une découverte à ne pas manquer pour avoir un bel aperçu des jardins de la ville.

Ce jardin paradisiaque créé par un souverain de l’Arabie pré-islamique est devenu dans la littérature persane un archétype de la beauté.

Réputé pour sa collection de roses, lieu de promenade et de rencontre des étudiants, ce jardin est aujourd’hui rattaché à l’Université de Chiraz.

Citadelle de Karim Khan

Construite au XVIIIème siècle par les meilleurs architectes d’Iran. D’abord un palais royal, puis siège du gouverneur, elle devient ensuite une prison. Aujourd’hui la citadelle est transformée en musée et sièges administratifs.

La citadelle s’étend dans la partie nord-ouest de la ville de Chiraz. Elle reprend les bases de l’architecture castrale médiévale : plan rectangulaire et remparts crénelés cantonnés de quatre tours circulaires mesurant presque 14 mètres de hauteur.

La citadelle Karim Khan est composée de plusieurs bâtiments dont un palais d’été et un autre d’hiver. Entourant une cour intérieure plantée d’orangers.

Le pavillon octogonal abritant le musée est conçu à l’origine pour être la salle de réception des souverains.

Lorsque Karim Khan décède en 1779, il est transformé en tombeau, mais sous le règne des souverains Qadjars, le corps du fondateur de la dynastie est déplacé.

Le tombeau du poète Hâfez : un lieu de recueillement

Un incontournable de la ville de Shiraz en Iran, le tombeau du poète Hâfez, qui se compose d’une petite coupole reposant sur 8 colonnes, conçue par l’archéologue français André Godard en 1936. Elle abrite une salle en marbre couverte de calligraphies, datant de l’époque Zand (18ème siècle). Il faut être aux heures de grande affluence pour voir ce que représente Hâfez dans le coeur des Iraniens.

Ouvert à tous, ce tombeau est doté d’une énergie particulière, où l’on vient se recueillir, pleurer, rire, remercier, demander ou prier. Hâfez lui-même disait que sa tombe serait le “lieu de pèlerinage de tous les sages”.

Son divan sert même de livre “oraculaire” et donne lieu à un petit rituel : d’une main, on tient le livre fermé de Hâfez, de l’autre on touche la dalle de marbre de son tombeau. Après une brève prière et la formulation d’une intention ou d’un voeu, on ouvre le divan, et le poème qui se présente constitue une forme d’oracle, de réponse ou de parole providentielle. 

Les iraniens font souvent ce rituel avec le Coran, considéré comme le guide de l’être humain.

Le bazar de Vakil de Chiraz : un incontournable d’Iran

Quatre grands bazars couverts sous des voûtes de brique sont regroupés dans cet ensemble construit sous Karim Khan Zand et conçu de façon à faire de Chiraz l’un des grands centres commerciaux d’Iran. Considéré comme l’un des plus beaux, il est célèbre pour ses tapis, ses tissus nomades et ses épices. Plusieurs entrées sont situées place Vakil ou le long de la rue Dastqeib.

Cette dernière ouvre sur l’espace dédié aux tissus, et particulièrement aux tapis. Des dizaines d’étoffes colorées sont suspendues au plafond. Le plafond voûté isole le dédale de ses allées des températures estivales torrides et des fraîcheurs hivernales. Les rais de lumière illuminent une étoffe chatoyante et embrasent une pyramide d’épices. Parmi les belles cotonnades imprimées, attardez-vous sur les nappes, tapis de prière et tapis nomades de la région du Fars.

Bref vous trouverez tout un tas d’épices, de tissus, de tapis et de souvenirs à ramener à vos proches.

Maison Qavam et Jardin de l’orangerie de Shiraz

C’est le prince Ebrahaim Khan-e Ghavam, Premier ministre sous la dynastie Qadjar, qui fit construire, dans les années 1880, ce petit bijou qui évoque les Mille-et-une Nuits, couvert de petits miroirs biseautés réfractant la lumière à la manière d’un kaléidoscope.

Voir également la profusion de motifs à l’image de ce « tapis persan » au plafond de la salle d’apparat qui s’ouvre sur la terrasse étincelante. Façade extérieure ornée de bas-reliefs s’inspirant directement de Persépolis. Dans le jardin tout en longueur se trouve une orangeraie rafraîchie par des bassins d’eau. A travers les arbres fruitiers, notez le tunnel qui permettait au maître des lieux de rejoindre secrètement son harem situé de l’autre côté de la rue.

Le sous-sol abrite aujourd’hui quelques vendeurs de souvenirs de très belle qualité : miniatures, boîtes et quelques bijoux.

Que faire à proximité de Shiraz ?

Visite chez les nomades

Lors de nos voyages en Iran, nous aimons aller rendre visite à des nomades Qashqai à proximité de Shiraz. Vous vivrez l’immersion en dormant dans des tentes et en fabriquant du pain avec eux. C’est l’occasion de faire une journée de randonnée dans les montagnes du Mont Zagros avec une nature luxuriante.

Nomade-iran-nuit-feu

Nuit chez les nomades-Voyage Iran Avril 2019

randonnée-mont-zagros

Randonnée dans les montagnes du Mont Zagros – voyage Iran Avril 2019

Visite de Persépolis

Il y a bien sur un incontournable : Persépolis à 1h30 de Shiraz en direction de Yazd.

La visite de Persépolis fera l’objet d’un prochain article.

persepolis-voyage-iran-inner-conscious-travel

Persépolis – Voyage Iran Avril 2019 – Inner Conscious Travel

Visite du lac rose Maharloo à 45 min au nord de Shiraz :

lac de couleur rose à Shiraz

Lac Maharloo – Shiraz Iran